RECHERCHER
 
 
CONTACT

Koulouba,
806 avenue de l’Indépendance
01 BP 92 Ouagadougou 01
Burkina Faso
Tél : (226) 25 32 49 41/51/87/89/91/92
Fax : (226) 25 30 57 61

Présentation

Conditions de travail

I. Les moyens humains

1.1. Les effectifs
Au 31 décembre 2011, l’effectif qui exerçait effectivement au sein du Trésor Public était de 1 650 agents. Quant au personnel exerçant hors du Trésor et pour son compte, il était estimé à 340. L’effectif global, intra et extra-muros, était alors de 1990 agents. Dans l’accomplissement de sa mission, la DGTCP fait recours non seulement aux fonctionnaires de l’État mais aussi à d’autres types de personnel que sont les contractuels. A la fin de l’année 2011, les contractuels étaient estimés à 277.

1.2. Répartition selon l’âge
Le personnel de la DGTCP se caractérise par sa jeunesse. Si cette caractéristique est un atout pour le Trésor Public, elle doit cependant être valorisée par des actions de formation. C’est pourquoi, la Direction Générale s’investit activement à améliorer la formation initiale d’une part et la formation continue d’autre part. A ce titre, une équipe scientifique composée la plus part de cadres expérimentés dans les métiers traditionnels du Trésor Public assurent le suivi de la formation des nouveaux agents (Agents de recouvrement, Contrôleurs et Inspecteur du Trésor) à l’Ecole Nationale des Régies Financières (ENAREF). Ce suivi consiste à la préparation des cours, à l’encadrement des mémoires et à la participation aux différentes soutenances des mémoires.

1.3. Répartition selon le sexe
En 2011, l’effectif de la DGTCP est resté dominé par les hommes. Ils représentent 77,94% de l’effectif total contre 22,06% pour les femmes.

1.4. Répartition géographique
Selon une répartition géographique, c’est le siège, basé à Ouagadougou, qui concentre le plus grand effectif avec 622 agents en raison notamment de la plus grande concentration des activités. En ajoutant le personnel de la Trésorerie des Missions Diplomatiques et Consulaires (TMDC) et celui de la Trésorerie Régionale du Centre (TRC), la région du Centre concentre à lui seul 840 personnes soit plus de la moitié du personnel exerçant au sein du réseau du Trésor. La Région du Plateau Central (TRPC) et celle du Centre Sud (TRCS) ont le plus faible effectif avec 49 personnes chacune.

II. La politique d’intégration des nouvaux agents
Après leur formation, les nouveaux agents nouvellement affectés au Trésor Public bénéficient d’abord d’un stage d’intégration. Ce stage qui est spécifique à l’administration du Trésor Public consiste à présenter aux nouveaux fonctionnaires, les missions des différentes structures de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique. L’objectif visé est de les aider dans le choix judicieux de leur structure d’affectation définitive. A l’occasion de ces stages, un livret d’accueil édité par la Direction Générale est distribué. Il constitue pour ceux-ci un guide indispensable au début de la carrière professionnelle.
Le stage d’intégration en plus du stage pratique qui lui est organisé au cours de la formation, participent sans doute à l’intégration et à la mise en œuvre du volet socialisation des nouveaux agents.

III. Le climat de travail
En vue de renforcer le dialogue et la sérénité du climat social, des concertations sont initiées entre la Direction générale et les différents partenaires sociaux, notamment les syndicats et la Mutuelle des agents de la DGTCP. Les mêmes concertations existent à l’interne des structures de la DGTCP. Instituées pour la recherche de la cohérence, de la solidarité et de l’unité au sein de la DGTCP, les cadres de concertation sous-tendent aujourd’hui au Trésor Public, une véritable politique de gestion participative. Dix (10) cadres de concertation ont été définis et sont tous fonctionnels. Ce sont : - Le Comité de Direction, le Conseil de Direction, le Comité de Trésorerie, la Réunion de Direction, l’Assemblée de Direction, le Conseil Régional, la Réunion de Service, la Conférence Annuelle des Services du Trésor, le Cadre de Concertation des Comptables Principaux de l’Etat, les Journées de Réflexion du Trésor.
Chacun de ces cadres de concertation a sa spécificité liée notamment au public concerné et aux sujets débattus.

IV. La promotion de l’esprit de cohésion et d’attachement de l’agent à la Direction Générale du Trésor et de la comptabilité Publique
On dénombre plusieurs initiatives dans ce sens que sont les séjours d’échanges d’expériences et l’organisation des manifestations sportives.
L’organisation de « séjours d’échanges » constituent de véritables rendez-vous du « donner et du recevoir » et profitent aux structures dans la diffusion des bonnes pratiques d’organisation du travail.
L’organisation de la coupe du Directeur Général met annuellement en compétition toutes les équipes sportives des structures. La finale se joue généralement lors de l’atelier bilan de l’année dans la Trésorerie ayant abrité les travaux du Comité de Direction.
Les manifestations comme la Nuit du Trésor, l’arbre de Noël également organisées au profit des enfants du personnel. Ces manifestations sont des occasions de brassage entre les enfants du personnel de la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique.